Doigts de sorcières

A Alcala de Xivert, ce dimanche là, il y a fête au village,  de vieilles dames impassibles et fragiles jonglent avec les doigts de sorcières.  De leurs gestes de fées naissent des œuvres émouvantes, toutes de patience et de rêves mêlées, si proches et si loin du  rassemblement de motards, cuirs noirs, tatouages et doigts d’honneur,  bières et fausses blondes, à leurs côtés.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s