Rue des désemparés

Décider d’habiter le monde

Être ici et ailleurs,

S’inventer d’indépendantes constructions miniatures

Par la magie d’un regard attentif, poétique,

Ou bien encore d’un jeu avec les mots, les signes et les choses

Qui raconteraient une histoire de l’art et de la vie

Cette douce dérive entre enchantement et anéantissement

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s