Arrivée à Koh Lanta

Après un petit déjeuner frugal avec vue sur la mangrove, les singes et les grands oiseaux blancs, nous longeons la rivière en attendant l’heure où le pick up viendra nous chercher pour nous mener au port (le transfert est compris dans le prix du billet que nous achetons directement au gérant de l’hôtel). Il bruine et les falaises se noient dans la brume de la lagune.

Matin de brume sur Krabi

Matin de brume sur Krabi

A l’heure dite un 4 X4 passe nous prendre, nous voilà entassés avec les sacs à dos sur la plate forme arrière, en route vers les port, où nous avons largement le temps de boire un café, d’échanger nos tickets contre d’autres tickets au guichet, avant que le bateau n’avale sa cargaison de touristes qui déposent une pyramides de bagages sur le pont. Longue traversée entre les pitons rocheux,  la lumière tamisée par des nuages qui s’épanchent par intermittence sur  nous. Arrêt en pleine mer, pour déposer et récupérer quelques touristes en quête de solitude sur Ko Jun, une île presque’ inhabitée, à peine quelques paillotes noyées dans la jungle.

douceur du soir à Koh Lanta

douceur du soir à Koh Lanta

Arrivés au port, négociations pour qu’un song taew nous emmène au koh lanta nice beach resort sur lequel nous avons (ou plutôt nos finances ont…) jeté leur dévolu, bungalows  au confort simple mais propres et plutôt calmes au fond d’un jardin, nous n’avons réservé qu’une seule nuit et nous avons bien fait puisque V. négocie pour les nuits suivantes un prix moins élevé, petit déjeuner compris. Nous aurions fait quelques mètres de plus, il y avait un peu mieux, et un peu moins cher…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s