Couleurs d’ailleurs (Séoul)

Dans la litanie de jours gris, envie de glisser les couleurs d’un marché dépaysé,

Un ailleurs en Asie

Dense la foule, affairée, bigarrée, autre alphabet, avec bonheur s’égarer, perdre ses repères, se retrouver,

Au dehors, à boire et à manger, au milieu des commerces beuglant leur publicité, écrans géant, camelots, couleurs flashy et contrefaçons sans façon

Au-dedans, cheminements  étroits entre les étals, croulant sous les couleurs

Parfois,  seule la minuscule tête d’une vendeuse émerge, comme posée là au milieu du fatras…

Fatras où l’on déjeune,  joue et dort entre deux clients, deux passants… en deux temps, trois mouvements

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s