Buenos Aires (4)

6 heures du matin des lambeaux de ciel rose par la fenêtre, E s’en va travailler courageusement, promenade rêveuse  le long des docks réhabilités. Se sont refait une beauté sous la garde des grues monumentales arrêtées là.

Regard du Puente de la Mujer sur les docks

Regard du Puente de la Mujer sur les docks

14 octobre jour férié et ville pavoisée, c’est mon anniversaire, il n’en fallait pas tant ! On se retrouve Plaza de Mayo, puis à Retiro, terminal des autobus, billets pour le nord, billets pour le sud, le bidonville à côté, coincé adossé aux immeubles de luxe. Contraste toujours.

Les géants de Florida

Les géants de Florida

Changer l’argent dans l’arrière boutique d’un « locutorio » sur Florida, un petit air de prohibition, attraper au vol le bus n° 4 qui nous emmène à la réserve écologique, où sur un ancien dépôt d’ordures la nature reprend ses droits  le long du Rio de la Plata, où nous marchons longtemps, et les oiseaux sont là, de toutes espèces et de toutes tailles, et les enfants en blouse blanche autant piaillant, l’escapade des aveugles en rang par 4,  c’est la journée des cannes blanches !

Dans la réserve écologique

Dans la réserve écologique

Sieste sous les palmiers d’un jardin de Palermo à regarder les perruches vertes, les drôles d’oiseaux aller venir, dans la rumeur d’un jour férié très animé, des stands de spécialités d’Amérique du Sud sont installés, entre lesquels s’agitent joggeurs, rollers, marie-louise et famille à maté et fernet branca, tout déballé, coloré, bruyant. Au milieu de ce drôle de bazar, des canards, blancs dodus par dizaine.

Lundi et jour férié, un challenge pour trouver le restaurant où festoyer  à San Telmo, ce sera un repaire d’amateurs de football, maillots et ballons du sol au plafond et un délire de viande goûteuse et tendre dans l’assiette, accompagné de vin soyeux, retour dans la nuit douce.

La Brigada à San Telmo

La Brigada à San Telmo

****

du côté du Budget

Aller/retour en bus Cama Retiro/Puerto Madryn 1224 pesos

Aller simple en bus Cama  Retiro /Mercedes Corrientes : 310 pesos

Les billets de bus sont moins chers achetés au terminal des autobus, et en espèces (facilement 15 % de réduction)

2 parts de pizza, 1 eau, 1 bière, avec Faîna (galette au goût incertain, que les argentins mangent avec la pizza) : 52 pesos

Recharge Movistar (téléphone) 30 pesos

Bon repas de viande au resto « La Brigada »  pour 3 : 400 pesos

2 réflexions sur “Buenos Aires (4)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s