Ailleurs, extérieur

Là-bas,

Comme une petite mélodie à contre jour,

entre ombre et lumière, 

dans le creux d’un vallon,  

un drôle de personnage dessine des bribes de vie en marge.

Petit, le verbe haut, râblé, costaud,

la barbe grise,  un camélia rouge à la boutonnière,

Le Sanglier, c’est son surnom

règne sur un univers hétéroclite,

à la poursuite du bonheur vagabond.

Une réflexion sur “Ailleurs, extérieur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s