Fête de Ganesh

La ferveur des croyants, les grands yeux noirs émerveillés des enfants, les couleurs chatoyantes des saris, des offrandes, l’allure intemporelle des hommes torses et pieds nus, le vacarme des tambours et le chuintement des sonos aux airs lancinants, la délicatesse des motifs qui seront vite foulés aux pieds des autels.

Ressentir la jubilation de ceux qui jettent contre le sol des noix de coco dont la coque fracassée laisse échapper autant d’âmes en offrande.

S’emplir les yeux et l’âme  de couleurs et de senteur, ô le jasmin et l’encens mélangés, foule bigarrée.

Etre là, être ailleurs.

La fête des Chars de Ganesh :

Le Seigneur Ganesh est le fils des divinités Shiva et Paravait. Symbole de l’amour et de la connaissance, ce Dieu-enfant à tête d’éléphant est, pour les Hindous, à l’origine du monde et de tous les évènements de la vie. Le dernier dimanche d’août, il est célébré à Paris (et dans le monde entier) lors d’un défilé où les fidèles suivent les chars qui lui rendent hommage. Ces chars sont tirés par des dévots pieds nus et torse nu, en signe d’humilité, et le parcours est purifié avec des roses et du safran. L’occasion pour les dieux de répandre leurs bénédictions sur les fidèles.