Grande Cérémonie à Payogan

Grande cérémonie au village de Payogan, les villageois la préparent depuis des semaines,  nous sommes 5 que Wayan Tara emmène au temple, lui-même ne participera pas, il n’a pas aidé à la préparation des offrandes et aurait honte de participer à la fête sans avoir donné de son temps et de son argent  Patient, il nous attendra longtemps dans un warung du village…

un des orchestres de Gamelan,  qui rytmeront la cérémonie. On aperçoit au fond,  le grand tableau où sont inscrits les donateurs des offrandes

un des orchestres de Gamelan, qui rytmeront la cérémonie. On aperçoit au fond, le grand tableau où sont inscrits les donateurs des offrandes avec le montant de leur don

Absorbée. Dans un autre espace temps.  Etrangère. Je ne suis pas un corps étranger. Enlevée, élevée, ravie. Par les couleurs, les odeurs, la musique et les danses. Par la ferveur légère et joyeuse, par l’opulence baroque des offrandes, dons d’ éphémère beauté .

gracieuses petites filles en habit de cérémonie

gracieuses petites filles en habit de cérémonie

La cérémonie est une fête, un moment de pause dans la vie quotidienne

La cérémonie est une fête, un moment de pause dans la vie quotidienne

dentelles de bambou, la délicatesse et la patience en offrande

dentelles de bambou, la délicatesse et la patience en offrande

Joie de vivre et d'être ensemble

Joie de vivre et d’être ensemble

Les petites danseuses de legong, concentrées (c'est un honneur de danser dans les cérémoies), se préparent

Les petites danseuses de legong, concentrées (c’est un honneur de danser dans les cérémoies), se préparent

Les garçons aussi offrent leurs danses rituelles

Les garçons aussi offrent leurs danses rituelles

L'orchestre de Gamelan annonce l'entrée en scène d'un des personnages de la danse du Barong

L’orchestre de Gamelan annonce l’entrée en scène d’un des personnages de la danse du Barong

La même histoire, la même communion

La même histoire, la même communion, les musiciens attentifs au moindre mouvement du danseur qu’ils précèdent ou ponctuent

Ce désir de participer, d'être là tout entier, musique s'il vous plait !

Ce désir de participer, d’être là tout entier, musique s’il vous plait !

Après la prière, la bénédiction : 3 fois l'eau sacrée (3 fois pour la trinité hindoue)

Après la prière, la bénédiction : 3 fois l’eau sacrée (3 fois pour la trinité hindoue)

Tout petit, on ne fait pas moins partie de la communauté

Tout petit, on ne fait pas moins partie de la communauté

Si chacun est coiffé de blanc pendant une cérémonie c’est pour offrir un chemin au dieu de passage,  les bois odorants et les encens emportent l’essence des offrande vers les divinités… pour que celles-ci apportent la prospérité à la communauté et que les mauvais esprits causent le moins d’ennuis possibles,

chaque statue, chaque divinité est décorée, honorée...

chaque statue, chaque divinité est décorée, honorée…

Tant et tant de sens, de symboles, d’énergie déployés. Impressionnant. Littéralement.

A peine quelques images déposées sur la toile, l’essentiel est ailleurs, dans l’expérience partagée avec générosité par chaque membre de la communauté.

« on ne voit bien qu’avec le coeur, l’essentiel est invisible pour les yeux » écrit Antoine de Saint Exupery, (Aurait-il assisté à une cérémonie balinaise ?)

Petit matin et visite du site de Gunung Kawi

A 5 h 20, la nuit tout doucement se défait de ses grands voiles sombres, l’air est saturé d’humidité, les coqs se répondent d’un balé, l’autre, crissement des cigales, de petits crapauds s’aventurent à travers le jardin, l’air vrombit littéralement du bruit des insectes, instant précieux,où chacun évolue en silence, avant que le jour ne se déploie.

Sur le chemin, je croise les hommes en partance pour leur sawah*  la serpe à la main ou glissée dans le sarong, un héron s’envole sous mes pas, l’eau des canaux résonne et se répand de niveau en niveau, c’est l’heure des oiseaux et de grands papillons noirs dessinent de mystérieux hiéroglyphes sur le vert des rizières.

parcelle individuelle de rizière

Adi et Ebi prêts pour l'école

Mais au retour c’est Adi et Ebi, les garçonnets en uniforme que j’épingle

Siti trie avec un grand sérieux les fleurs de Frangipaniers pour les offrandes, les fleurs fraîches seront posées en hauteur, pour les Dieux, les fleurs fanées, au sol pour les démons, grand sourire et coucou de sa petite soeur Sita …

Siti la grande devant et Sita sa petite soeur

Sita la grande devant et Siti sa petite soeur

Coco, Dom, Geneviève, Sylvie, Johanne et Wayan Tara : Sarong et ceinture pour tout le monde : journée aux temples (Gunung Kawi puis cérémonie à Payogan)

Coco, Dom, Geneviève, Sylvie, Johanne et Wayan Tara : Sarong et ceinture pour tout le monde : journée aux temples (Gunung Kawi puis cérémonie à Payogan)

Girouette chez les marchands du Temple de Gunung Kawi

Girouette chez les marchands du Temple de Gunung Kawi

S’imprégner de la majesté du site de Gunung  Kawi**, tout en bas d’un immense escalier de pierre, la rivière Pakrisan au milieu des rizières.

** Gunung Kawi est un temple construit au xie siècle dans le nord-est de Tampaksiring près d’Ubud. 

Le complexe auquel on accède comprend 10 sanctuaires (5+4+1) en forme de candi (du nom de Candi ou Candika,  forme démoniaque et destructrice de la déesse Sakti). creusés dans le rocher de la falaise sur une hauteur de 7 m. Ces monuments sont supposés être dédiés au roi Anak Wungsu (de la dynastie Udayana) et à ses épouses.(source Wikipedia)

La légende raconte que le géant kebo Iwa sculpta tous les monuments en une nuit avec ses ongles.

descente vers le site de Gunung Kawi

descente vers le site de Gunung Kawi

Wayan Tara devant les candis de Gunung Kawi

Wayan Tara devant les candis de Gunung Kawi

Les cellules de moine à Gunung Kawi

Les cellules de moine à Gunung Kawi

Emouvant le silence des pierres, dans le bruissement de la nature qui l’enserre.

Nous ne sommes pas de purs esprits et l’émotion nous donne faim, Wayan nous emmène dans un minuscule warung en bord de route, où la cuisinière toute étonnée de se retrouver face à 5 occidentales affamées, nous sert avec les doigts un délicieux nasi campur (du riz, des épinards, des crevettes et du tofu frits, des cacahuètes grillés… 7000 roupies, environ 60 centimes)

modeste cuisine mais délicieux Nasi Campur

modeste cuisine mais délicieux Nasi Campur

Pas de commodités dans les petits warung, et Wayan, prévenant, nous emmène à sa suite chez une de ses connaissances (membre du gouvernement précise-t-il) dont nous utiliserons, avec sa bénédiction, les toilettes….

(Vraiment sympa, cet homme là … imaginez un guide se présentant à la porte de chez vous avec 5 touristes en quête de toilettes… )

Orchidées et créatures mythiques dans le jardin de notre hôte momentané

Orchidées et créatures mythiques dans le jardin de notre hôte momentané

Toutes les décorations sont sculptées et peintes par de patientes petites mains inspirées par la Muse

Toutes les décorations sont sculptées et peintes par de patientes petites mains inspirées par la Muse