Poésie du plein

D’improbables chargements, hommes, bêtes et marchandises mêlés, sous lesquels ploient d’antiques véhicules, défient les lois de l’équilibre.

Tant et tant, échoués, renversés, écrasés, brûlés dans les fossés témoignent de la violence des chocs entre ces monstres mécaniques, avaleurs de piste ou de bitume défoncés.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s